Menu

Le preneur qui ne cultive pas personnellement ne peut pas obtenir la cession du bail au profit d'un decendant

Le preneur qui ne cultive pas personnellement ne peut pas obtenir la cession du bail au profit d'un decendant

Article juridique - Droit rural

Par Me Gilles CABOCHE

Un preneur ayant reçu congé pour l'âge sollicitait la cession du bail au profit de sa petite-fille.

Opposition du bailleur qui soutenait que, le preneur ne mettant pas personnellement en valeur le bien loué et le faisant cultiver par un tiers, il ne pouvait demander la cession du bail.

A raison selon la Cour d'appel d'Amiens qui rappelle que la condition tenant au strict respect des obligations nées du bail faisant défaut, il y a lieu de lui refuser l'autorisation.

(CA AMIENS, Chambre des baux ruraux, 17 septembre 2019, RG: 17/03393)

Publié le 17/09/2019

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier